P'tit dej, avant ou après?

                    Alimentation petit déjeuner running - RUN IN TOULOUSE

 

Courir à jeun ou courir après le p'tit déj'? Les deux sont possibles en fonction de la durée de votre run, votre repas de la veille, vos capacités et vos objectif.

 

Pourquoi courir à jeun?

Après une nuit de sommeil, notre corps n'a absorbé aucun apport énergétique. Pour que notre organisme puisse fonctionner, il est obligé de puiser dans ses réserves de sucre et de gras. Si vous souhaitez donc perdre du poids, c'est la meilleur façon de procéder. Soyez prudent, si vous n'êtes pas habitués à courir le bidou vide à ne pas faire un effort trop violent. Commencez par 10 mn de run et voyez comment votre organisme réagi, vos sensation à la fin de votre entrainement. Petit à petit, vous augmenterez votre temps de course sans jamais dépasser 45 mn de footing à jeun. Car courir trop longtemps de ventre vide, vous allez puiser dans les réserves musculaires.

Pourquoi courir l'estomac rempli?

Courir à jeun peut vous faire peur ou ne pas vous convenir. No problémo! Il faut cependant respecter quelques règles pour éviter un désordre gastrique qui pourrait vous gâcher votre footing.

Ne mangez pas juste avant le départ. Il faut respecter un temps de digestion de 2H, le temps nécessaire pour l'organime d'assimiler ce que vous lui donnez. Si vous ne respectez pas ce délai, l'énergie utilisée pour la digestion ne sera pas disponible pour votre run.

En revanche, si vous courez après le petit déjeuner et après la digestion, pour pourrez partir pour un run long et plein d'énergie à disposition.

Quoi manger avant et après le footing?

Après le footing, faites un repas complet mais pas lourd à digérer:

Par exemple: 40g de flocons d'avoine, une poignée d'amandes et une portion de protéine en apport modéré comme une ou deux tranches de jambon par exemple.

Les protéines sollicitent un gros travail de digestion ce qui rallonge le temps d'attente avant de pouvoir courir. Pensez à manger en revenant  de votre course pour aider l'organisme à récupérer et vos muscles à se reconstruire. Barre protéinée, boisson protéinée type whey et un apport en lipides pour favoriser la reconstruction, noix de cajou, noisette, amande, etc... Il est important de prendre soin de ses muscles car le running endommage les tissus.

Si vous courez à jeun, la méhode est la même sauf qu'il vous faut ajouter un glucide rapide après votre effort. Pourquoi pas une cuillère de miel, des dates, une tranche de pain de seigle, etc... vous aideront à relancer votre organisme.

Libre à vous de choisir la méthode qui vous convient en fonction de vos objectifs.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire