La périostite

                                                                 Images periostite douleur

 

LA PÉRIOSTITE TIBIALE, ou syndrome de stress tibial médial (SSTM) pour les scientifiques, se présente chez le coureur par une douleur au-dessus de la malléole interne de la cheville, sur la crête tibiale interne. Cette pathologie apparaît après une surcharge sur la chaîne musculaire postérieure de la jambe (muscles fléchisseurs des orteils et tibial postérieur), qui est occasionnée par toute activité inhabituelle qui amène le coureur davantage sur la pointe des pieds. Encore, une fois, la survenue d’une périostite et étroitement liée avec la gestion de votre entrainement. Sa persistance quant à elle est bien souvent la conséquence d’une mauvaise quantification du stress appliqué à vos tendons.


TRAITEMENT DE LA PÉRIOSTITE AIGUË (apparue depuis quelques jours/semaines) :

1. Réduire le volume d’entraînement, et couper les intervalles, la vitesse, les côtes et les sauts.

2. Appliquer de la glace sur la zone douloureuse : 15 min toutes les 2 heures, pendants 2 à 4 jours.

3. Eviter l’auto-médication ! Ne prendre des anti-inflammatoires que sur recommandation d’un professionnel de la santé. Sachez que la prise d’anti-inflammatoire entraine à long terme une fragilité des tissus.

4. Assouplir et masser ses mollets (s’ils sont raides).

5. Préférer des chaussures traditionnelles, à talons plus élevés. En gros, si vous possédez plusieurs chaussures de course, utilisez celles ayant le plus gros drop. Sinon, envisagez l’utilisation d’une talonnette, les premiers jours uniquement. Dès lors que vous ne ressentez plus aucune douleur en marchant et dans les activités de la vie quotidienne trois jours consécutifs, vous pouvez envisager de reprendre la course à pied. La façon dont vous allez gérer cette reprise conditionne à près de 90% votre guérison. Je vous invite à consulter les programmes de reprise après blessure sur le site de La Clinique du Coureur (accès libre) et surtout à vous faire accompagner par un professionnel de santé spécialisé : https://lacliniqueducoureur.com/coureurs/apprendre/programmes-de-course/programmesde-course/retour-de-blessure/programmes-de-course-fractionnes/


TRAITEMENT DE LA PÉRIOSTITE PERSISTANTE (apparue depuis quelques mois/années) :

1. Augmenter le volume et le nombre d’entraînements par semaine, et réduire les intervalles, la vitesse, les côtes et les sauts. Il s’agit ici de faire en sorte que votre périoste retrouve une tolérance plus élevée à la contrainte mécanique. C’est pourquoi il est important d’augmenter la fréquence des entrainements pour que votre volume hebdomadaire soit répartie sur plusieurs séances. L’augmentation de volume quant à elle doit se faire très progressivement (pas plus de 10% supplémentaire d’une semaine à l’autre). La part d’entrainement à intensité élevé (qui implique une foulée plus portée sur l’avant pied et donc avec plus de tension sur la chaine postérieure) doit rester inférieure à 5% du volume total.

2. Éviter les anti-inflammatoires.

3. Faire quotidiennement des exercices de renforcement des mollets (idéalement excentriques).

4. Assouplir ses mollets (s’ils sont raides)

5. Préférer des chaussures minimalistes, à talons plus bas. Il s’agit ici de s’affranchir des stratégies  de protection citées dans le cas d’une périostite aiguë (talonnette, glace…) qui on pour conséquence de diminuer la tolérance à la contrainte mécanique des tissus. Dans ce cas, il faut bien vous mettre en tête que pour que l’effort de guérison paye sur le long terme, vous allez devoir revoir vos attentes à la baisse concernant la course à pied et entamer un programme de rééducation similaire au programme de fractionné présenté précédemment, https://lacliniqueducoureur.com/coureurs/apprendre/programmes-decourse/programmes-de-course/retour-de-blessure/programmes-de-course-fractionnes/ Ce n’est pas à ce moment là que votre objectif doit être la performance. Vous devez voir la course à pied comme un outil de rééducation !

SOURCES : SO Running (@sorunning sur Facebook), La Clinique du Coureur (www.lacliniqueducoureur.com)

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire